samedi, octobre 22, 2005

Le doux frisson du vampire avant la sieste


La situation serait la suivante : vous venez de sucer le sang de la voisine, d'un vieil ami, d'un artisan - disons... le boucher, voir de votre banquier, une légère torpeur vous gagne, vous reprimez un rot, puis avant de vous abandonner la tête à l'envers dans l'embrasure de la fenêtre, vous vous dirigez vers le pick-up ! Tiens bruno nicolai, count dracula ! Le Grand style !